On ne peut pas dire que le mois de novembre soit propice aux saveurs en soleillée mais c'est justement réchauffer le corps et rafraîchir les souvenirs d'été que j'ai eu envie d'un "thé comme au Maroc".

the_maroc_004

Quelques ingrédients simples: du thé vert en vrac, de la menthe fraîche, du sucre et la magie opère...
A la fois chaud et frais, piquant et sucré c'est un mariage de saveur parfait.

THÉ A LA MENTHE - 0PT
Pour 50cl
Préparation: 5min
0pt

Ingrédients:the_maroc_011
-3CC de thé vert en vrac ("gun powder")
-un bouquet de menthe fraîche
-1l d'eau
-6 pastilles d'édulcorant pour boisson (ou 6 sucres (30g), compter alors 2pts)
-pignons de pain (facultatif)

Préparation:
-Amener l'eau à ébullition dans un poêlon.
-Mettre le thé dans la théiere et verser la moitié de l'eau.
-Laisser infuser 2 minutes et jeter l'eau de cette première infusion. Cette étape permet de "rincer" le thé, ce qui lui enlève son amertume (et une grande partie de sa théine, on obtient du thé "dé-théiné").
-Verser l'autre moitié de l'eau bouillante dans la théière.
-Ajouter le sucre ou l'édulcorant, les feuilles de menthe (pas les tiges, ce sont les feuilles qui donnent le goût).
-Laisser infuser quelques minutes.
-Goûter pour rectifier la teneur en sucre. Ce thé se boit très sucré.
-Avant de servir, verser plusieurs fois le thé dans un verre en tenant la théière le plus haut possible afin d'oxygéner et de mélanger le thé et le reversez dans la théière (en faisant plein de glouglou). On dit qu'il faut le faire au moins 7 fois.
-Pour servir ce thé, le verser dans de petits verres transparents ou couverts de fins décors, en levant le bras très haut pour créer de la mousse. 

Ce thé est un thé vert à la menthe traditionnel tel qu'on en boit partout au Maghreb et au moyen orient à tout moment et en toute occasion: pour conclure un marché, accueillir un hôte, finir un repas etc... On ne refuse jamais un verre de thé.

Le nec plus ultra est de le servir avec des pignons de pin grillés à sec dans une poêle; cela ajoute un peu de croquant à la boisson.

the_maroc_014

Cette boisson a prouvé son efficacité depuis des siècles pour lutter contre la soif et rafraîchir dans le désert profond. Les touaregs le boivent brûlant en  3 infusions, de très amère à sucrée. Un proverbe berbère dit que le premier est sucré comme la vie, le second doux comme l'amour et le troisième amer comme la mort. Selon vôtre goût, vous pouvez vous aussi choisir de le rincer de 1 à 3 fois.

Pour ma part, pour faire mon thé marocain, j'utilise du thé vert chinois type "gun powder" acheté à l'épicerie pakistanaise en bas de chez moi... Beau mariage culturel, vous ne trouvez pas?